we sign it - Stop Boko haram et le terrorisme dans le sahel

Stop Boko haram et le terrorisme dans le sahel

Série d'attentats kamikazes au Nigéria, attaque s au Mali  et dans le Sahel : au moins 2000 morts en une semaine

L'attaque de l'hotel Radisson à Bamako (Mali), de Kano (Nigéria) survenu au lendemain d'un attentat qui a fait au moins 32 morts à Yola, dans le nord-est du pays, quelques jours après les attentats au Tchad et au Niger et un mois après ceux du Cameroun. Combattre le terrorisme en Syrie, c’est aussi le combattre dans le Sahel.

Signons pour demander un soutien financier et logistique aux pays du Sahel pour qu’ils puissent combattre efficacement Boko Haram. et le terrorisme dans le sahel

Aujourd’hui plus que jamais, la solidarité internationale doit être globale pour lutter efficacement contre le terrorisme.

Ces deux dernières semaines sont parmi les plus meurtrières de l’année. Les islamistes utilisent le même système partout en faisant le plus de morts possibles notamment parmi les jeunes : Voiture diplomatique,  kalachnikovs, ceintures d’explosifs, femmes kamikazes, terroristes de plus en plus jeunes… Dans le Sahel où sévissent plusieurs groupes islamistes radicaux, on estime pour le seul Boko Haram, qui veut créer un état islamique depuis six ans, plus de 20 000 morts et 3 millions de déplacés au Nigeria, au Niger, au Tchad et au Cameroun. Ces derniers jours, le bilan s’est alourdi : 15 tués et plus de 50 blessées mercredi dans  un marché de Kano, au nord du Nigeria, causés par deux jeunes filles kamikazes.

L'attaque de l'hotel Radisson à Bamako (Mali), Kano survient au lendemain d'un attentat qui a fait au moins 32 morts à Yola, dans le nord-est du pays. Diffa à l’est du Niger, le Tchad et le Cameroun ont été touchés en 10 jours. Plus de 200 personnes ont perdu la vie dans les quatre pays les plus touchés par Boko Haram et si nous ajoutons à cela les morts de Paris et environs, le bilan devient terrifiant.

Signons pour demander un soutien financier et logistique aux pays du Sahel pour qu’ils puissent combattre efficacement Boko Haram. et le terrorisme dans le sahel

Signer

Diffusez auprès de votre entourage